Voyagez à travers le temps, de l’abbatiale majestueuse au charme discret de son musée et les légendes de son saint patron.

Cadre présenté dans l'exposition permanente

1. L’Abbatiale : Un Pilier de Pierre dans l’Histoire

Nichée dans le paysage verdoyant de la région Hauts-de-France, la tour abbatiale de Saint-Amand-les-Eaux se dresse comme un phare de l’histoire médiévale européenne. Fondée entre 633 et 639 par le saint éponyme Amand de Maastricht, cette ancienne abbaye bénédictine fut le cœur vibrant de la vie religieuse et culturelle jusqu’à sa dissolution en 1790. Son histoire est marquée par des reconstructions successives après avoir été la proie des flammes à plusieurs reprises, reflétant ainsi la résilience et la détermination de ses bâtisseurs.

Aujourd’hui, la tour préservée de l’abbatiale, transformée en beffroi lors de la Révolution française, se dresse fièrement. C’est un vestige de splendeur baroque flamand, avec sa construction orchestrée sous l’abbé Nicolas du Bois au XVIIe siècle. Des projets de restauration ambitieux, comme la réimplantation d’un pont et d’un parvis, sont en cours pour redonner à ce lieu son cadre historique et augmenter son attractivité touristique. La tour, qui abrite aujourd’hui un musée, continue de raconter son histoire aux générations futures, témoignant de l’époque où elle était le cœur d’un des plus grands centres culturels de la région avec sa bibliothèque et son scriptorium.

2. Le Musée : Fenêtre sur le Patrimoine et l’Art Amandinois

Le musée municipal, logé dans la tour de l’église, est un sanctuaire du patrimoine et de l’art. Classé Monument Historique depuis 1846, il offre aux visiteurs une plongée dans l’histoire locale et régionale à travers ses collections variées. Le musée se distingue par ses quatre collections principales : la céramique amandinoise du XVIIIe au XXe siècle, la céramique contemporaine, les œuvres liées à l’histoire de l’abbaye, et l’art religieux des Pays-Bas du Sud.

Chaque étage du musée, accessible uniquement par un escalier dans la tourelle nord, dévoile des trésors comme la faïence Desmoutiers-Dorez du XVIIIe siècle et les créations contemporaines de la faïencerie du Moulin des Loups. Les expositions temporaires, qui se tiennent sous une voûte monumentale au rez-de-chaussée, offrent des expériences visuelles uniques avec des motifs sculptés et des masques fantastiques, capturant l’essence artistique et historique de l’abbaye.

3. Saint Amand: Moine Légendaire et Patron des Brasseurs

Saint Amand, le fondateur de l’abbaye d’Elnone qui deviendra plus tard Saint-Amand-les-Eaux, est une figure emblématique dans l’histoire chrétienne de la région. Connu pour ses missions d’évangélisation, il a parcouru l’Europe, de la Belgique à l’Autriche, fondant des communautés chrétiennes et laissant derrière lui un héritage de dévotion et de foi. Son histoire est remplie d’anecdotes pittoresques, comme sa rencontre avec un serpent qu’il repoussa par la prière, illustrant son influence spirituelle et physique sur son environnement.

Aujourd’hui, Saint Amand est vénéré non seulement comme un saint mais aussi comme le patron des brasseurs, un clin d’œil ironique à une ville désormais célèbre pour ses cures thermales et ses eaux minérales. Les visiteurs de Saint-Amand-les-Eaux peuvent découvrir les récits de ce saint extraordinaire à travers les vitraux et les sculptures qui ornent la région, témoignant de son impact durable sur la communauté et au-delà.