Te Arawhata
  • Le 4 novembre 1918, les soldats néo-zélandais libèrent Le Quesnoy, ville fortifiée du nord de la France, sans la détruire.
  • Cet exploit héroïque, digne d’un film, est désormais immortalisé au Musée Te Arawhata, ouvert en octobre 2023.

Un musée immersif

  • Situé dans l’ancienne Gendarmerie, le Musée Te Arawhata rend hommage à l’amitié, la liberté et la mémoire.
  • Les visiteurs découvrent cette page d’histoire fascinante à travers un parcours immersif composé de projections vidéos, de récits poignants et d’œuvres d’art.
  • Le nom « Te Arawhata » signifie « L’échelle » en maori, en référence à l’ingéniosité et au courage des soldats néo-zélandais qui ont utilisé des échelles pour franchir les fortifications sans les détruire, épargnant ainsi les civils.

Un lieu de mémoire et de participation

  • Le Musée Te Arawhata n’est pas qu’un lieu de mémoire, c’est aussi une expérience participative.
  • Les visiteurs peuvent laisser leur empreinte en créant des œuvres d’art commémoratives, symbolisant la pérennité du souvenir et de l’amitié franco-néo-zélandaise.
  • Cette initiative renforce les liens entre les deux nations et souligne l’importance de préserver la mémoire de ceux qui ont combattu pour notre liberté.

Un héritage marquant

  • La libération de Le Quesnoy par les Néo-Zélandais est un événement marquant de la Première Guerre mondiale.
  • Leur bravoure a sauvé la ville et ses habitants, créant un lien fort entre Le Quesnoy et la Nouvelle-Zélande.
  • De nombreux Néo-Zélandais visitent aujourd’hui la ville pour rendre hommage à leurs ancêtres et découvrir leur histoire.

Un symbole de paix et d’amitié

  • Le Musée Te Arawhata renforce l’attrait et l’importance historique de Le Quesnoy, devenue un symbole de paix et d’amitié internationale.
  • En visitant ce musée unique, les visiteurs seront émus et inspirés par cette histoire héroïque qui a marqué les deux nations à jamais.

Informations pratiques

  • Situé au 18 rue Achille Carlier, ouvert du mercredi au dimanche.
  • Cette expérience unique permet à chacun de découvrir et de faire partie de cette histoire extraordinaire, tout en rendant hommage aux soldats néo-zélandais qui ont risqué leur vie pour libérer Le Quesnoy.

Pour conclure

  • Plus qu’un simple musée, le Te Arawhata est un lieu de mémoire, d’émotion et d’inspiration qui célèbre l’amitié franco-néo-zélandaise et l’héroïsme des soldats qui ont combattu pour notre liberté.
  • Une visite incontournable pour tous ceux qui souhaitent découvrir cette page extraordinaire de notre histoire commune.