Soleils Noirs au Louvre Lens

Soleils Noirs, la nouvelle exposition temporaire de 2020 du Louvre Lens qui devait ouvrir initialement le 21 mars 2020 et qui a repoussé son ouverture en juin à cause de Covid, vient d’ouvrir ses portes au public avec un accès gratuit (jusqu’au 30 juin) à cette exposition normalement payante.

 S’échouera-t-elle dans l’iceberg du protocole sanitaire ? Ou va-t-elle tirer son épingle du jeu en proposant une exposition plus surprenante que d’habitude pour un public frustré après 2 mois de confinement ?

personne masquées au Louvre Lens pour l'exposition Soleils Noirs

Préambule

Je ne vais pas vous spoiler Soleils Noirs. Je ne vous donnerai que quelques informations sur l’exposition en vous expliquant pourquoi c’est mon exposition préférée aux autres expositions temporaires du Louvre Lens depuis 2012.

Après quelques discussions animées sur les réseaux sociaux avec d’autres blogueurs et instagramers, il semble qu’ils ne partagent pas mon impression positive. Pour la plupart ,L' »Empire des roses » ou « Amour » remporte le titre de la meilleure exposition au Louvre Lens. Toutefois, il semble que mes arguments étaient recevables . Ils préfèrent la légèreté des autres expositions à la dureté que cette exposition.

Je profite pour rappeler que Louvre-Lens propose des expositions temporaires d’une grande qualité et avec une mise en scène renouvelée au moins 2 fois par an. Cette année, une seule exposition temporaire sera proposée.

Après la lecture de la suite de cet article, la seule solution pour savoir si vous êtes de mon avis, sera de franchir les portes du musée Lensois pour me donner raison ou pas. En cette période étrange, mon article se veut un peu loufoque et décalé. Vous n’apprendrez pas beaucoup de chose sur cette exposition. Vous trouverez une petite vidéo qui vous tease un peu la visite.

Salle l'exposition Soleils Noirs au Louvre Lens où on peut peut des gaillettes de Charbon sur le sol

Soleils Noirs ou Soleil Noir ?

Tout d’abord quand je pense “Soleils Noirs”, c’est la chanson « Black Hole Sun » du groupe Soundgarden qui me vient à l’esprit. Ne jugez pas ma culture ! C’est un super groupe de Seattle qui est resté dans l’ombre de Nirvana. Je suis certain que plusieurs de mes lecteurs pensent que cela traite de l’esclavage ou de la condition des noirs. S’il vous plaît, ne faites pas un procès d’intention en pleine période de “Back Live Matter” au musée ou à mon article.

Et pour d’autres, c’est une chanson de Barbara, une gamme de cosmétique ou même un truc nauséabond en relation avec le nazisme (si vous voulez en savoir plus en googlisant “Soleil Noir”). Ben, non ! Si vous êtes un néophyte de l’art et que vous pensez que les musées ne sont pas faits pour vous depuis une sortie scolaire en 3e, faites preuve de curiosité au lieu de rester sur une mauvaise expérience. Et si vous n’avez pas compris le terme de “néophyte”, ne vous inquiétez pas, il n’y pas besoin de savoir peindre ou de connaître le dictionnaire pour aller au musée afin d’apprécier ou détester une oeuvre. D’ailleurs je suis comme vous, j’ai arrêté l’histoire de l’art en 3e avec mon professeur d’Arts plastiques (donc ce n’est pas moi qui vais vous juger).

Audace Cohérence

Au Louvre Lens, on est habitué à découvrir des œuvres classiques et rarement de l’art contemporain (sauf dans le pavillon de verre). Alors cette entorse aux habitudes, vous semblera inévitable pour donner de la cohérence à cette exposition après sa visite. Soleils Noirs est au pluriel et ils ne pouvaient pas simplement s’arrêter à une partie de l’histoire de l’art classique pour traiter le sujet correctement. Et le sujet n’est pas la météo du nord, mais le “noir” dans sa diversité artistique.

Noir, c'est noir...

Si selon Johnny « noir, c’est noir… ». On ne peut pas juste se limiter à cette idée. Au-delà de l’absence de lumière, c’est également des nuances, des symboliques, des techniques, des courants idéologiques, des croyances, des luttes, des modes, des codes, des expériences artistiques… Décrire le noir n’est pas une mince affaire. 

On ne peut pas laisser le monopole du noir aux fans d’Indochine ou aux dépressifs. Ne voyez pas dans ces mots une moquerie contre les gothiques post industriel, puisque j’adore l’œuvre de Trent Reznor mais un peu moins la voix de Nicola Sirkis.

Le noir est mal aimé et il fait parfois peur. Le noir, cette couleur qu’on ne peut pas voir. Le noir et ses idées noires. Bref, chacun à son stéréotype du noir. On peut s’attendre à plusieurs interprétations du noir.

Pourquoi y aller et subir un masque ?

  1. C’est simplement l’exposition la plus accessible et la plus audacieuse du Louvre Lens depuis son ouverture en 2012. 
  2. Ce thème n’avait pas été abordé depuis 75 ans avec l’exposition “Le Noir est une couleur” par le Louvre.
  3. Il ont réussi à créer un vrai lien entre l’exposition et le bassin minier.
  4. C’est surtout 180 œuvres de Courbet, Manet, Rodin, Kandinsky, Matisse, César, Malevitch, Reinhardt, Hirst, Soulages, Botticelli, Véronèse, de Ribera, Delacroix, Jeanne Lanvin, Yohji Yamamoto… Et cela serait dommage d’attendre la prochaine comète de Halley pour revoir une exposition qui traite de ce thème et c’est certainement la dernière fois que toutes ces œuvres seront dans un même lieu.
  5. C’est l’occasion de donner votre avis sur un monochrome.

Mon avis sur Soleils Noirs

Je pense que vous allez forcément trouver une œuvre qui va vous parler directement ou vous mettre mal à l’aise dans cette exposition inédite.  C’est aussi le rôle de l’art de créer de l’émotion et de participer à raconter l’histoire de l’humanité à sa manière.

Si certains trouvent que c’est une ambiance d' »hôpital » où la psychose est mise en scène pour filer la trouille inutilement aux visiteurs, car ils pensent que le Covid est une mauvaise grippe et cela ne mérite pas autant de tralala.

Selon moi, le protocole sanitaire est tranquillisant et nécessaire pour les visiteurs et les personnels au vu des incertitudes autour du Covid-19. Il est préférable d’avoir ces mesures sanitaires au lieu d’un musée fermé.

Les équipes du Louvre-Lens ont eu l’intelligence de mettre un affichage explicatif rassurant (loin de l’esprit du Code de la route. Je reviendrai faire un tour dans cette exposition quand il y aura moins de monde pour profiter sereinement des explications. 

Je ne voulais pas vous raconter l’exposition. Je vous conseille de sortir pour profiter de l’exposition et vous déciderez par vous-même si c’est une exposition qui doit ou pas tomber dans un trou noir.

 

Photo du Louvre Lens extérieur 2020

La galerie du Temps

 

Je n’ai pas eu le temps de faire un tour dans de la galerie du temps(un comble non ?) pour découvrir le protocole sanitaire. Il semble qu’on ne peut pas se promener n’importe comment. ils ont mis en place un sens de circulation. 

 

Plan de circulation dans la galerie du Temps

Vidéo de l'exposition Soleils Noirs

Tarif Soleils Noirs

Galerie d’expositions temporaires :
Tarif plein : 10€ / 18 – 25 ans : 5€ / – 18 ans : gratuit

En savoir plus sur le Louvre Lens