Cet automne 2023, préparez-vous à vivre un événement exceptionnel et inédit ! La ville d’Arras dans les Hauts-de-France, accueillera avec fierté et enthousiasme le tout premier championnat du monde de la frite ! Cette manifestation populaire promet d’être grandiose et captivante, mettant à l’honneur la ville et son amour pour cette délicieuse spécialité culinaire. Le rendez-vous est pris pour le 7 octobre 2023, et c’est l’Office de tourisme Arras Pays d’Artois qui orchestrera ce fabuleux événement.

Les chefs locaux invités à une compétition culinaire mémorable à Arras

Les professionnels locaux de la restauration sont chaleureusement conviés à prendre part à cette compétition haute en saveurs et en couleurs. Les places emblématiques d’Arras pourraient servir de cadre majestueux à cet événement, même si le lieu exact reste encore à déterminer. Quoi qu’il en soit, soyez sûrs que l’ambiance sera au rendez-vous !

Le grand championnat des frites et sauces : une journée alléchante pour tous

Ce championnat innovant proposera une multitude d’épreuves passionnantes pour les professionnels et les familles. Les participants s’affronteront dans différentes catégories, mettant en valeur les frites authentiques ou contemporaines. Mais ce n’est pas tout : une épreuve spéciale sera organisée pour désigner la meilleure sauce, avec la participation de chefs renommés. Le suspense et la gourmandise seront au cœur de cette journée exceptionnelle !

La sélection du Jury du Championnat du monde de la Frite ?

Il me semble que le choix du jury relève davantage d’un coup publicitaire que d’un véritable mérite, ce qui, soyons honnêtes, a le don de ternir un peu l’esprit de l’événement, n’est-ce pas ? 

Le président du jury

Voici notre célèbre Jean-Paul Dambrine, autoproclamé messie de la frite, qui a lancé sa carrière culinaire dans une humble caravane en 1969. Depuis, il a consacré son existence à ériger son empire de la frite, s’étendant du stade Bollaert à travers toute la France, aussi passionné que Sisyphe mais dans l’univers des pommes de terre.

Par un miracle de la cinématographie, il est devenu le géniteur de la fameuse « Friterie Momo » du film « Bienvenue chez les Ch’tis », prouvant que même le septième art ne peut résister à l’appel irrésistible de ses frites et des clichés à deux balles de Dany Boon… même si elles semblent manquer dorure à moins d’être exposées au soleil, parfois, elles sont bonnes quand l’un des autres friteurs décide de faire le taf.

Et oui, notre Dambrine se rêve en Picasso de la frite, une ambition aussi audacieuse que la régularité de la cuisson la qualité des frites. Ceux qui ont bouffé à Sensas ou chez Momo, le savent bien, c’est la loterie entre la frite blanche ou trop cuite. En effet, il est à la frite ce qu’Heineken est à la bière, et s’il entrait dans le championnat de la Frite, il serait le poney à trois pattes de la course. Avec un peu de chance, il éviterait peut-être la dernière place, mais n’engageons pas trop nos espoirs dans ce pari. Il doit surtout sa célébrité par la présence des baraques à frites au stade Bollaert et dans les gros événements de la région. Donc, je ne suis pas convaincu par la légitimité du personnage, il y a surement une centaine de chefs ou de friteurs qui méritent ce titre.

Le Parrain

François-Régis Gaudry, ce phare de la cuisine qui illumine l’obscurité de nos cuisines mal informées. Avec son empreinte vocale inimitable, il est le majordome sonore de « On va déguster » sur France Inter, une émission qui pourrait être rebaptisée « Promenons-nous dans les délices culinaires tout en répandant des anecdotes, des recettes et des contes de cuisine aussi captivants qu’un épisode de Plus belle la vie ».

Et ne parlons même pas de ses livres à succès, ces bibles gastronomiques où il divulgue ses connaissances infinies et sa curiosité inextinguible pour tout ce qui est comestible.Cettte véritable idole de la scène culinaire dans son spectacle télévisé « Très, très, bon » sur Paris Première. Ce gourou de la gastronomie parisienne sème l’inspiration comme on disperse du persil, enflammant l’ambition des chefs en pleine crise de la quarantaine qui se lancent dans l’aventure d’une gargote parisienne. Et tous, bien sûr, rêvent d’une chose : un moment sous le feu des projecteurs grâce à ce grand monsieur.

Mais il semble que l’arrivée des bobos parisiens du goût, ces explorateurs culinaires de pacotille qui pensent connaître le secret de la véritable frite vinaigrée, ait mis un petit grain de sel dans notre idée qu’on se fait de la frite.

Fête de l’Andouillette d’Arras : naissance de la confrérie de la frite fraîche maison

Et pour couronner le tout, une toute nouvelle confrérie verra le jour cet été : celle de la frite fraîche maison. Cette confrérie défilera fièrement lors de la fête de l’Andouillette, célébrant ainsi le lien indissociable entre la frite, l’andouillette d’Arras et la bière.

Arras surprend avec la création du premier championnat du monde de la frite : la Belgique et Lens à la traîne ?

Il est surprenant qu’un événement tel qu’un championnat du monde de la frite n’ait pas encore vu le jour, même en Belgique, pays réputé pour sa passion pour les frites. De plus, on aurait pu s’attendre à ce qu’une ville comme Lens, connue pour une ville populaire, prenne l’initiative de lancer un tel événement. Toutefois, c’est Arras qui a décidé de franchir le pas et de créer cette dinguerie.

Le championnat du monde de la frite : un gage de qualité face aux élections biaisées des friteries sur Internet

Ce championnat du monde de la frite présente un aspect plus légitime que les élections des meilleures friteries, souvent basées sur des votes en ligne. En effet, les compétitions sur Internet peuvent être sujettes à des duperies et ne reflètent pas nécessairement la qualité réelle des friteries.

Rejoignez le Championnat du Monde de la Frite à Arras

Alors, marquez vos calendriers que le 7 octobre, vous allez manger gras et rejoignez-moi pour célébrer ensemble ce grand moment de convivialité et de gourmandise autour du championnat du monde de la frite à Arras ! 

Parfois, on rencontre de mauvaises idées qui provoquent des brûlures à cause du jus de viande bouillant dans une barquette à frites en carton. On espère que les concurrents auront de bonnes idées et surtout qu'ils éviteront des initiatives dangereuses susceptibles de blesser les amateurs de friture..