Les terrils 11/19 de Loos-en-Gohelle

On considère le nord de la France comme une région plate et sans relief. On se moque ailleurs du nom de notre région car on peut bien se demander où sont les fameux « hauts » du nord ? Parmi les « hauts », il y a nos Beffrois, nos Monts dans la Flandre française ou nos terri.

Je vais vous donner quelques conseilles pour venir visiter nos deux cèlèbres jumeaux à Loos-en-Gohelle (près de Lens ou Liévin).

Mes conseils pour monter en haut du terril de Loos-en-Gohelle ?

Il est important de ne pas sous-estimer nos petites montagnes et il est nécessaire d’avoir un minimum de préparation. Si on peut aller se promener sur certains terrils comme celui des Argales au Rieulay avec des tongs et un short de bain pour profiter du lac.

Ici, il faut des chaussures de sport pour éviter de glisser sur le sol ou pour amortir le choc des pas lors de la descente. On peut assez vite glisser et se casser un poignet ou se fouler la cheville. Au minimum, on vous conseille des chaussures qui se maintiennent aux pieds et dont la semelle n’est pas trop lisse.

Le premier terril ne permet pas d’aller simplement à son sommet et il est le plus petit des deux (je vais en parler plus bas).

Le second terril permet d’aller un peu plus simplement à son sommet et c’est le plus haut d’Europe.(je vais en parler plus bas)

La montée doit se faire doucement à votre rythme et n’hésitez pas à prendre une petite bouteille d’eau.

La fin de la montée pour atteindre le sommet peut s’avérer compliquée pour certains et encore plus pour les enfants de moins de 6 ans.

Si la montée peut essouffler les moins sportifs d’entre nous, la descente demande une vigilance, car on a tendance à aller plus vite et la glissade arrive vite.

Il faut prévoir entre 30 à 45 minutes pour gravir le plus grand des 2 terrils de la base 11/19 et 20 à 30 minutes pour descendre.

Vu d'un terril

Comment accèder aux terrils ?

Il y a plusieurs possibilités pour accéder à ce terril.

Je vais vous donner les 3 que je connais et vous choisirez celui que vous préférez.

Ce n’est pas très facile de repérer, car le balisage et le fléchage ne sont pas trop visible ou assez important.

Accéder par la base 11/19

Par la base 11/19 qui se trouve par la rue de Bourgogne à Loos en Gohelle..

Le fléchage des directions est visible en véhicule.

Vous pouvez entrer ou stationner par la base ou un énorme chevalet rappelle l’exploitation du charbon.

De là, vous allez rejoindre un pont piétonnier qui passe à une hauteur acceptable de l’autoroute A21 ( si vous avez trop d’appréhension ou le cœur fragile pour emprunter l’accès par la rue Léon Blum).

Accéder par la rue Léon Blum

Vous pouvez stationner sur le parking près du restaurant le Briquet du Chevalet (rue Léon Blum).

En revanche, il faut passer sur le pont routier surplombant l’Autoroute A21. Cela peut être impressionnant si vous avez le vertige ou un petit coeur.

Accès piéton et vélo par la rue Leon Blum
Accès piéton et vélo par la rue Leon Blum

Accéder par les jardins du Louvre Lens

Attention , cela n’a aucun rapport avec les jardins du musée du Louvre Lens. C’est une jardinerie commerciale dans l’esprit de Gamm Vert ou de Jardiland.  Elle se trouve au 67, Route de Béthune à Loos-en-Gohelle.

Vous pouvez partir du parking et rejoindre les deux terrils par la même passerelle que la base 11/19.

Les arcades de la passerelle
Les arcades de la passerelle
Les terrils 11/19 de Loos-en-Gohelle 1

Les deux terrils :

Le plus petit

Selon votre chemin, vous pouvez choisir de passer celui-ci pour le rejoindre son frère jumeau.

Il ne faut pas croire que vous allez atteindre son sommet (sauf si vous êtes courageux).

À son terminus vous pouvez apercevoir une table d’orientation sur le belvédère où vous aurez une vision sur un panorama « campagnard ». 

C’est surement le plus accessible pour les enfants et les personnes âgées.

De là, vous pourrez rejoindre son grand frère. Il est presque aussi grand que son grand frère, mais personne n’a osé lui dire qu’il était un peu plus petit que son jumeau.

Le plus grand 74 a

186 m de hauteur, on est loin de battre l’attitude du Mont Blanc.

Il a le joli nom de 74A et il se veut le plus grand d’Europe.

Il est le plus facile d’accès pour arriver au sommet, en revanche la pente est assez rude pour y accéder et les derniers mètres ne sont pas les plus simples à gravir.

Personnellement, je n’irai pas gravir jusqu’au sommet avec des enfants de moins de 8 ans ou avec des personnes dont la santé n’est pas au top. Et si votre enfant est du genre turbulent et cascadeur, je vous conseille d’éviter l’ascension, car la zone n’est vraiment pas sécurisée.

Piquet d'orientation

Le plan du site

La photo du plan du site des terrils jumeaux de Loos-en-Gohelle.
La photo du plan du site des terrils jumeaux de Loos-en-Gohelle.
La photo de la légende du plan du site des terrils jumeaux de Loos-en-Gohelle.

Les choses à savoir

  • On  prononce « Terri » et pas « Terrile » comme dit Dany Boon, le Londonien.
  • Non, le terril ne va pas s’enflammer, car il y a très peu de résidu de charbon sur le terril .C’est surtout du schiste et le schiste ne se fume pas.
  • Les terrils sont classés à l’UNESCO, il est peu probable qu’on rase un jour nos petites montagnes.
  • Sur les terrils, certains cultivent les vignes et d’autres font du ski.
  • La ville de Loos-en-Gohelle est pionnière dans sa gestion écologique. Vous pourrez constater quelques-unes de ses réalisations comme des panneaux solaires.
  • Il y a des espèces rares qui poussent sur les terrils et c’est pour cela que vous devez respecter ce lieu et sa biodiversité. Ce n’est pas juste deux gros tas d’encombrants.

Des idées de sorties sur les terrils :

Les terrils 11/19 de Loos-en-Gohelle 2

Les Chevrettes à Rieulay

Une ferme pédagogique et un restaurant au milieu du terril du Rieulay. L’occasion de partager une planche au milieu de la ferme à coté de (Somain,Douai,Valenciennes)

Lire plus »